• NAVARRO Lucie

Les Fascias en Réflexologie

"Les Fascias, un matériau à mémoire".
Fascias et Réflexologie - Lucie NAVARRO - Réflexologue RNCP Relaxologue Praticienne en Naturopathie - NatuR'flex

Qu’est-ce qu’un fascia?


Ce mot est tiré du latin «fascia» (ou bande), et désigne des tissus conjonctifs.

Les fascias sont présents dans presque tout le corps : dans la peau, mais aussi dans les cartilages, les os, les articulations, les tendons, les muscles et les organes, y compris le cerveau et la moelle épinière.


Ce réseau est tellement vaste et ramifié que, si nous enlevions tous les organes, muscles et os, nerfs et vaisseaux sanguins du corps, nous garderions notre forme intacte. Notre corps est donc « fascial ».


Encore hier, les fascias n’apparaissaient pas dans les livres d’anatomie car ils étaient considérés comme de simples enveloppes fibreuses qui entouraient les organes. Depuis une dizaine d'années, le tissu fascial mobilise un grand nombre de recherches. Ce gigantesque réseau dévoile petit à petit ses pouvoirs grâce à de nouvelles études.

D’après “l’International Fascia Research Congress” (Schleip et al. 2012)”, le fascia est « un tissu de fibres de collagènes faisant partie d’un vaste système de transmission des forces internes du corps humain. »

Fonctions et rôles


On sait dorénavant que les fascias peuvent se contracter indépendamment des muscles. Ils emmagasinent l’énergie et organisent la transmission des forces musculaires. Ils assurent un rôle de support aux divers systèmes : nerveux, lymphatiques et vasculaires :

  • Fonction de protection : En protecteur, le fascia se densifie et s’épaissit dans les zones sensibles. Ils pénètrent également dans les organes et se divisent pour former des compartiments d’isolation pour empêcher une infection de se propager facilement.

  • Fonction d’amortisseur : Les fibres élastiques des fascias permettent d’amortir les chocs subis par le corps. Non seulement ils diminuent les intensités des pressions mais ils les canalisent aussi vers différentes directions afin de réduire les risques de lésion organique.

  • Fonction hémodynamique : Les fascias dynamisent la circulation sanguine. En effet, les tissus sanguins aident la pompe centrale pour faciliter la circulation du retour veineux.

Les fascias jouent donc des rôles de défense, de contention ainsi que de communication et d’échanges.



Les fascias et la Réflexologie


Le champ d'action de la Réflexologie est la prévention, le mieux-être et la santé durable, elle favorise le processus fonctionnel d’auto-régulation du corps par un toucher réflexe spécifique (pression manuelle) des zones réflexes, en s’appuyant sur des mécanismes neuro-hormonaux et neuro-végétatifs.


En travaillant avec précision et technicité sur les fascias plantaires, palmaires, facio-crâniens, le Réflexologue va permettre au corps de se "reconnecter" et s'auto-réguler grâce :

  • à la cartographie des organes et des glandes,

  • aux zones et points réflexes,

  • aux flux réflexes et voies neuro-réflexes,

  • au potentiel vital fonctionnel,

  • aux différentes techniques réflexes de stimulation.

Les fascias renferment beaucoup plus de capteurs de mouvement et de récepteurs de la douleur que les muscles et les articulations, ce qui fait du tissu conjonctif le plus grand organe sensoriel du corps humain.

En effet, les fascias comportent des mécanorécepteurs, des corpuscules sensibles à la pression mécanique, ainsi que des nocicepteurs, des récepteurs sensoriels de douleurs. La sensibilité fasciale, joue donc un rôle dans la perception du corps en mouvement (proprioception), dans l’homéostasie et la conscience de soi (intéroception), ainsi que dans les mécanismes de la douleur (nociception), de telle sorte que le fascia est directement connecté au système nerveux. Étroitement lié au système nerveux végétatif, il envoie continuellement des signaux au cerveau.

Les fascias ont une mémoire affective. Ils mémorisent tout ce que nous vivons.

Pourquoi la Réflexologie est efficace ?


Il est aujourd’hui admis que les raideurs, crispations, adhérences du fascia peuvent générer des douleurs physiques mais aussi des souffrances psychiques et un sentiment de mal-être. Les fascias sont sensibles à un certain nombre de stimuli, dont le stress, une sollicitation excessive du corps par le sport, mais aussi une sollicitation insuffisante due à un manque d’'activité. Dans ce cas, les fascias s’épaississent, se collent et s’emmêlent, et envoient des signaux aux muscles entraînant la sécrétion de substances inflammatoires.


Par la finesse et subtilité, le Réflexologue va travailler en étant à "l'écoute" du mouvement naturel des fascias. À partir de l'information perçue par les fascias superficiels, on peut évaluer la vitalité des tissus et trouver les blocages qui s'y logent. Les fascias étant une unité corporelle, tout le corps bénéficiera des répercussions. Le mieux être ne sera pas que physique mais aussi psychique.


Lucie NAVARRO

NatuR'flex®

Réflexologue Titre RNCP

Relaxologue

Praticienne en Naturopathie


06.83.77.96.75

www.naturflex.fr

Nantes & périphérie


La réflexologie ne se substitue pas à la médecine conventionnelle.

Le réflexologue ne peut pas faire un diagnostic, modifier un traitement ou participer à une décision thérapeutique.

Conformément à la loi, la pratique de la réflexologie ne peut être en aucun cas assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie, mais à une technique de bien être par la relaxation physique et la détente libératrice de stress. (Loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996.)



33 vues